Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Comment reconnaitre une contraction ?

Vous êtes enceinte et le terme de votre grossesse approche… A chaque consultation chez votre sage-femme on vous demande si vous avez ressenti quelques contractions ces jours-ci. Mais comment lui répondre si vous ne savez pas comment reconnaitre une contraction ? Aujourd’hui MaliSanté vous éclaire…

Reconnaitre une contraction : définition

Une contraction utérine correspond au durcissement temporaire de votre muscle utérin. Celui-ci se durcit du fond utérin au pubis, pendant quelques minutes pour ensuite se relâcher.

Rq : il arrivent parfois que les futures mamans aient du mal à différencier les mouvements de bébé d’une contraction utérine : pour y arriver, poser votre main sur votre ventre, si un seul côté est dur tandis que le côté symétrique est mou, il s’agit de bébé qui met sont dos en avant. Si tout est dur (des 2 côtés, droit et gauche, du ventre), c’est une contraction.

Reconnaitre une contraction :

Il arrive que certaines femmes aient des contractions très tôt dans leur grossesse. Si ces contractions n’agissent pas sur le col on dira que ce sont des contractions de « Braxtton Hills ». Pour vous en assurer il faudra faire un examen gynécologique avec toucher vaginal ainsi qu’un monitoring pour connaitre la durée et l’intensité de ces contractions.

Certaines femmes ayant un utérus contractile très sensible en ressentiront au moindre changement de position ainsi qu’au moment de changement de trimestre (lorsque l’utérus augmente rapidement en taille).

Il est très fréquent que les futures mamans aient des contractions en fin de grossesse. Celles-ci sont en quelque sorte une petite « répétition » avant le grand jour. Elles surviennent surtout en fin de journée ou consécutivement à un effort (port de charge lourde, marche, etc…). Ces contractions qui ne sont pas douloureuses cèdent au repos. Pour faire le test et savoir s’il s’agit d’un début de travail ou de contractions de fin de grossesse vous pouvez prendre 2 spasfons et vous détendre dans un bain : si les contractions cessent, c’est que vous n’êtes pas en travail.

Les contractions de travail sont beaucoup plus douloureuses que les contractions de fin de grossesse. Elles augmentent en rythme et en intensité et ne cède pas au repos. En général les mamans décrivent des contractions « vraiment différentes », plus intenses que celles qu’elles avaient à la fin de leur grossesse. Elles peuvent s’accompagner de petits saignements (qui seront la conséquence d’une modification cervicale).

Autres articles à lire

37 semaines de grossesse, 39 Semaines d’aménorrhées

administrateur

La valise d’accouchement « Maman Zen »

administrateur

Le Bodypainting

administrateur

Une question grossesse ?

administrateur

La place du père en cas de césarienne

administrateur

Comment se passe une césarienne ?

administrateur