Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Comment bien gérer les contractions de travail ?

Les contractions de travail sont généralement relativement intenses et douloureuses : c’est elles qui permettent au col de se dilater puis qui permettent l’expulsion de bébé. Que ce soit par choix ou par dépit, certaines mamans doivent gérer ces contractions et apprendre à maitriser leur douleur. MaliSanté vous propose quelques conseils pour gérer au mieux les contractions de travail.

Gérer les contractions de travail grâce au soutient

Pendant la phase de travail, la future maman va être submergée par plusieurs émotions, mêlées de peur, d’angoisse, d’excitation et de joie… Cette palette émotionnelle que compose la naissance est tellement intense que parfois la gestion du travail de l’accouchement sera difficile. Il est donc très important qu’elle puisse compter sur le soutient des personnes qui seront à ses côté. Le choix de l’accompagnant a toute son importance : que ce soit le père, l’amie, la propre mère ou encore la sœur, la personne qui soutiendra la femme en travail devra être à la « hauteur » ! Souvent les papas racontent ne pas avoir su trouver leur place le jour J, rassurez-vous, le plus important est la présence, le réconfort trouvé dans le regard et les encouragements qui permettront à la future maman de trouver le courage et la force nécessaire à l’accouchement ! L’équipe soignante aura aussi sa part du travail : un lien de confiance doit s’installer pour permettre à la future maman de se laisser « guider » par les professionnels de santé.

Gérer les contractions de travail grâce au mouvement

Un point essentiel pour gérer les contractions : trouver une position antalgique. N’hésitez donc pas à bouger pendant le travail. Si cela est possible, utilisez le ballon, la barre d’étirement ou le coussin d’allaitement. La mobilisation permettra dans le même temps d’accélérer le travail et favorisera l’ouverture du bassin.

Gérer les contractions de travail grâce aux médecines douces

Si vous avez fait une croix sur la péridurale mais que vous êtes tentée par d’autres alternatives, sachez que l’homéopathie, l’acupuncture, ou encore l’hypnose sont des pratiques de plus en plus pratiquées par les maternités pour gérer les douleurs de l’accouchement. Renseignez-vous auprès de l’établissement dans lequel vous souhaitez accoucher.

Gérer les contractions de travail grâce à l’eau

Un accouchement dans l’eau, ça vous tente ? Les vertus relaxantes et apaisantes de l’eau pourront à la fois soulager les douleurs des contractions de travail tout en favorisant la dilatation du col utérin. Si votre maternité possède une « salle nature », n’hésitez pas à en parler avec l’équipe pendant votre grossesse, celle-ci vous aidera à rédiger un projet de naissance pour bénéficier d’une prise en charge plus « naturelle » et douce le jour J !

Gérer les contractions de travail grâce au souffle

Le souffle pendant le travail est un aspect très important à prendre en compte. L’inspiration lente et profonde ainsi que l’expiration au rythme des contractions permettra non seulement de gérer la douleur mais aussi de gérer les forces de la future maman en l’empêchant de bloquer sa respiration au moment des douleurs. Les méthodes de respirations sont expliquées aux futures mamans pendant les cours de préparation à la naissance et, lorsqu’elles sont appliquées le jour J, permettent un accouchement dans de meilleures conditions.

Autres articles à lire

Le déclenchement

administrateur

L’ovulation

administrateur

Peut-on faire du jacuzzi enceinte ?

administrateur

La déclaration de naissance

administrateur

Comment repérer son ovulation ?

administrateur

Est-ce que je vaccine mon enfant contre le rotavirus ?

administrateur