Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Quels sont les signes annonciateurs de l’accouchement ?

Votre terme approche et vous vous demander quels sont les signes qui vous annonceront que le jour J n’est plus très loin… Envie de grand ménage, douleurs au bassin, nausées ? Qu’en est-il vraiment et existe-t-il des repères fiables pour savoir si vous allez bientôt accoucher ?

Les signes annonciateurs de l’accouchement : la perte du bouchon muqueux

Même si perdre le bouchon muqueux ne signifie pas accoucher dans la journée, il s’agit néanmoins d’un prémice annonciateur de l’accouchement… Certaines femmes le perdront quelques semaines avant la naissance, d’autre quelques jours avant tandis que dans certain cas cela se produira durant les heures précédant la naissance. Une seule chose est sûre : perdre le bouchon muqueux signifie que le col travail et se prépare !

Les signes annonciateurs de l’accouchement : les envies de grand ménage

On entend souvent dire que lorsqu’une future maman se met à ranger de fond en comble sa maison cela signifie qu’elle ne tardera pas à accoucher… Plusieurs explications à cette relation de cause à effet ! Lorsqu’une femme proche de son terme se met à remuer dans tous les sens, passer l’aspirateur, faire les vitres ou encore finir d’aménager la chambre de bébé, il est effectivement probable que cette activité soudaine et intense entraîne des contractions et pourquoi pas le début du travail… Autre explication : lorsque la future maman sens que le jour J n’est plus très loin, elle décide souvent de finir de préparer les dernier détails avant l’arrivée de bébé et anticipe le ménage afin de rentrer de la maternité sereine sachant que tout a été préalablement fait… Ce n’est donc pas le fait de faire le ménage qui entraîne le début du travail mais plutôt l’inverse !

Les signes annonciateurs de l’accouchement : la perte de liquide

En fin de grossesse il faudra porter une attention toute particulière à une potentielle perte de liquide… Effectivement si votre poche des eaux s’est fissurée ou rompue il faudra vous rendre à la maternité : vous serez alors prise en charge et, en fonction de votre terme et des circonstances de la rupture, on décidera ou non de vous déclencher pour vous faire accoucher si le travail ne s’est pas mis en route malgré la rupture.

Attention toutefois à ne pas confondre une éventuelle perte de liquide amniotique avec une fuite urinaire, de plus en plus fréquente en fin de grossesse, ou un écoulement de sperme suite à un rapport. Dans tous les cas si vous avez un doute quant au liquide qui s’écoule sachez qu’il existe des tests qui réagissent à la présence de liquide amniotique (c’est une sorte de gros coton tige que l’on met en contact avec le liquide et qui change de couleur en cas de contact avec du liquide amniotique). Ces tests sont réalisés soit par votre sage-femme libérale soit directement à la maternité.

Les signes annonciateurs de l’accouchement : les contractions

Bien évidemment les contractions, qui seront le moteur de votre accouchement, vont vous mettre la puce à l’oreille ! Si vous n’avez ressentie aucunes contractions pendant votre grossesse et qu’à l’approche de votre terme vous commencer à percevoir un durcissement régulier de votre ventre cela signifiera que votre corps commence à se préparer pour le jour J ! Parfois certaines femmes ressentent des contractions très tôt pendant leur grossesse, cela ne veut pas forcément dire qu’elles vont accoucher prématurément : ces contractions peuvent être physiologiques et inefficaces sur le col (ce sont des contractions de Braxton hills).

Ainsi pour savoir quand il s’agit de contraction de travail il faudra être attentif à leur régularité, leur fréquence ainsi que leur intensité : toutes les 5 minutes depuis 2 heures pour les primipares, toutes les 10 minutes depuis 1 heure pour les multipares.

Les signes annonciateurs de l’accouchement : les douleurs du bassin

En fin de grossesse votre bassin va s’écarter pour se préparer au passage de bébé pendant l’accouchement. C’est pour cela que certaines femmes décrivent des douleurs au niveau du bassin et du pubis : les os se mobilisent légèrement et provoquent des douleurs parfois très intenses à la marche, d’où la fameuse démarche « en canard » de certaines futures mamans. On dit même que les sages-femmes les plus expérimentées peuvent prédirent le jour de l’accouchement en fonction de la démarche adoptée par les femmes enceintes !

Autres articles à lire

La consultationpost natale à quoi sert-elle ?

administrateur

La tétine

administrateur

Le déclenchement

administrateur

J’ai un utérus contractile, qu’est-ce que cela signifie ?

administrateur

20 semaines de grossesse, 22 Semaines d’aménorrhées

administrateur

Etre essoufflée pendant la grossesse

administrateur