Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Est-on toutes égales face à la douleur des contractions ?

On le sait, les contractions, c’est douloureux… Oui mais les récits des accouchements sont tellement différents d’une personne à l’autre que l’on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre : certaine vous dirons que c’est une douleur atroce tandis que d’autre la jugeront plutôt « supportable » ! Qu’en est-il vraiment et est-on toutes égales face à cette douleur ?

La douleur des contractions : en fonction du travail de l’accouchement

La douleur des contractions va différer en fonction de l’avancement du travail : en tout début de travail les contractions sont en général moins fortes puis s’intensifient au fil des heures pour être à leur apogée vers 3 cm de dilatation (ce qui correspond à la véritable mise en route du travail) jusqu’à l’expulsion. Le fait que la poche des eaux soit ou non rompue influe aussi beaucoup sur les douleurs ressenties : une fois la poche percée les douleurs montent en flèche et s’intensifient nettement.

La douleur des contractions : en fonction du type d’accouchement

Les douleurs des contractions sont aussi sujette au type d’accouchement : les mise en route « spontanées » sont plus « douces » et donc moins douloureuses que les déclenchements. Le propess, la prostine ou encore le synthocinon enclenchent des contractions de « synthèses » qui sont relativement plus fortes que les contractions « naturelles ». C’est pour cela qu’en règle générale on propose rapidement la péridurale en cas de déclenchement.

La douleur des contractions : en fonction des méthodes choisies

Bien entendu, une composante importante à prendre en compte et la méthode d’analgésie choisie : les femmes sous péridurales seront soulagées des douleurs de contractions tandis que celle qui accouchent « naturellement » devront gérer elle-même cette douleur. D’autres méthodes peuvent aussi jouer un rôle important dans le ressenti des futures mamans : hypnose, acupuncture, etc… sont des alternatives efficaces pour diminuer les douleurs des contractions.

Une bonne préparation à la naissance permettra aussi de mieux appréhender les contractions : le personnel soignant est unanime, les femmes bien préparées sont moins stressées et plus calmes pendant le travail de l’accouchement.

La douleur des contractions en fonction des contractions !

La douleur ressentie par les femmes au cours du travail de l’accouchement va être aussi fonction des contractions en elles-mêmes. Effectivement il existe deux grandes sortes de contraction de travail : les contractions « dans le ventre » et les contractions « dans les reins », c’est-à-dire dans le dos.

D’une manière générale les mères s’accordent pour dire que les contractions du bas du dos sont nettement plus douloureuses que celles ressenties dans le ventre. Au moment où votre ventre se durcit, la douleur irradie dans le dos, provoquant des douleurs lombaires très importantes.

A l’inverse les contractions ressenties dans le ventre seront plutôt assimilables à de très fortes douleurs de règles (bien que relativement douloureuse, celles-ci sont mieux supportées par les femmes en travail).

Autres articles à lire

Bien dormir enceinte

administrateur

L’accouchement voie basse

administrateur

Participerez-vous aux cours des bébés nageurs ?

administrateur

Le change de bébé

administrateur

Les tranchées

administrateur

Quel sport après l’accouchement ?

administrateur