Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Mycoses à répétition pendant la grossesse, que faire pour en venir à bout ?

Depuis que vous êtes enceinte il ne se passe pas 1 mois sans que vous soyez sujette à une mycose. Vous faites partie des nombreuses femmes enceintes souffrent de mycoses chroniques pendant leur grossesse, revenons sur les solutions qui existent pour en venir à bout.

Mycoses à répétition pendant la grossesse : quels symptômes ?

Parfois asymptomatique pendant la grossesse, les mycoses sont généralement accompagnées de symptômes nets :

  • Démangeaison, prurit, inflammation, picotements localisés au niveau de la sphère vaginale
  • Pertes vaginales blanchâtres et épaisses

Mycoses à répétition pendant la grossesse : que faire ?

Le premier réflexe devra être de réaliser un prélèvement vaginal : le praticien qui vous suit passera une sorte de gros coton tige au niveau du vagin et l’enverra au laboratoire pour diagnostique et antibiogramme.

Une fois les résultats reçus et la mycose avérée un traitement sera mis en place. Cela put aller de la simple crème antifongique locale à l’ovule ou l’antibiotique.

Des mesures d’hygiène simples devront aussi être adoptées :

  • Evitez les savons trop agressifs et privilégiez les savons intimes.
  • Evitez de porter des vêtements trop serrés
  • Privilégiez des sous-vêtements en cotons
  • Limitez les assouplissants ajoutés à la lessive

Vous pouvez aussi vous tourner vers des compléments alimentaires comme les pro biotiques : certaines gammes sont spécialement conçues pour traiter les mycoses récidivantes. En cas de traitement antibiotique de longue durée on vous les prescrira quasi systématiquement (les antibiotiques détruisent la flore vaginale et la rendent plus vulnérable aux mycoses)…

Certains traitements homéopathiques peuvent aussi se révéler très efficaces, demandez conseil au praticien qui suit votre grossesse.

Sachez aussi qu’il arrive parfois que la pénétration lors d’un rapport sexuel irrite la paroi vaginale et provoque par la suite une mycose.

Attention aussi, certains germes tout à fait asymptomatiques peuvent être présents chez votre partenaire et, au contact de votre flore vaginale, se révéler agressifs. Certains traitements doivent aussi parfois être réalisés « en couple », chez les deux partenaires pour éviter toute « re-contamination ».

Autres articles à lire

La place du père en cas de césarienne

administrateur

5 histoires insolites de grossesse

administrateur

Coffret Sexualité Grossesse

administrateur

31 semaines de grossesse, 33 semaines d’aménorrhée

administrateur

Première semaine de grossesse, 3ème semaine d’aménorrhée

administrateur

Les secrets de mamans pour que bébé fasse ses nuits…

administrateur