Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Pour ou contre le cododo ou co-sleeping ?

Certain parents choisissent, dès la naissance de leur enfant, de pratiquer le « cododo ». Cette méthode qui vise à installer bébé dans le même lit que celui des parents facilite l’allaitement maternel et optimise la relation mère-enfant. Attention tout de même : le cododo ou co-sleeping a aussi ses limites. MaliSanté fait le point.

Le cododo ou co-sleeping : les biens-faits

Le cododo pour favoriser l’allaitement maternel

Le principal avantage lié au cododo est la facilité qu’il procure pendant l’allaitement maternel. Effectivement lorsque bébé dors à proximité de sa mère, celle-ci pourra plus facilement allaiter à la demande : bébé pourra se nourrir plusieurs fois dans la nuit en position « allongée » et « ramper » jusqu’au sein de sa mère lorsqu’il aura faim.

Le cododo pour optimiser la relation parents-enfant

Le fait de dormir auprès de ses parents apaisera bébé et limitera ses angoisses. L’odeur, le bruit de la respiration, le son des voix de ses parents etc…, seront des repères qui aideront bébé à s’adapter plus facilement à sa vie extra-utérine. On remarquera ainsi que les bébés installés en cododo s’endorment plus facilement et ont un sommeil plus « apaisé ».

Dans l’autre sens, le fait d’avoir bébé auprès de soi va faciliter l’établissement du lien mère-enfant. Tout comme le peau à peau ou le portage en écharpe, la proximité offerte par le co-sleeping favoriserait les échanges mère-enfant et stimulerait l’instinct maternel.

Le cododo ou co-sleeping : les limites

La mort subite du nourrisson

Attention cependant : le cododo a ses limites… Les « anti-co-sleeping » pointent du doigt l’augmentation significative du risque de mort subite du nourrisson lors du cododo. En effet, les risques liés à l’étouffement (par un des parents ou dus à une couverture ou un oreiller) ainsi que les risque d’écrasement sont plus important lors du cododo.

L’intimité du couple

Pas facile effectivement de retrouver une intimité avec papa si bébé est installé dans le lit conjugal… Attention donc à bien vous mettre d’accord lors de votre prise de décision : le cododo doit être accepté par le couple dans son intégralité et non pas imposé à l’un des membres.

Le cododo ou co-sleeping : les précautions à prendre

Un matériel adapté

Pour les adeptes du cododo, sachez que certaines précautions sont à respecter pour installer bébé en toute sécurité à vos côtés :

–          Un lit adapté au cododo (berceau fixé au lit, barrières installées seulement du côté du vide)

–          Faute de berceau adapté, installez un cale-bébé ou un coussin d’allaitement pour permettre à bébé d’être bien « calé » et lui éviter de rouler dans le lit. Il aura ainsi son espace bien délimité et cela limitera les risques d’écrasement ou d’étouffement.

–          Installer bébé dans une turbulette  et ne le couvrez pas avec une couette ou un drap, il serait trop petit pour la repousser et pourrait s’étouffer.

Un sevrage pas trop tardif

Pensez à vous fixer une date pour stopper le cododo : plus le sevrage sera tardif, plus il sera difficile et ce autant pour bébé que pour maman !

Si vous souhaitez que l’on aborde un thème particulier ou pour poser toutes vos questions de Maternité, cliquez ici.

Autres articles à lire

Le massage anti-colique pour bébé

administrateur

Position de travail pour l’accouchement

administrateur

Check-list de la valise de bébé pour les vacances         

administrateur

Qui travaille en salle de naissance ?

administrateur

Petit cours de rééducation abdominale…

administrateur

Je veux tomber enceinte : Tout ce qu’il faut faire et ne pas faire !

administrateur