Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Position de travail pour l’accouchement

Toutes les femmes ne sont pas égales devant la durée et l’intensité du travail de l’accouchement. Alors que certaine auront à peine le temps de se rendre à la maternité, d’autre verrons défiler plusieurs heures avant de s’installer pour l’accouchement de bébé. MaliSanté vous aide à trouver des positions confortables pour attendre bébé.

Position de travail debout

Restez debout et marchez, prenez appui contre le mur lors de contractions. Votre compagnon peut passer ses bras sous vos aisselles pour vous soutenir.

La position debout facilite la descente du bébé grâce à la pesanteur, les contractions sont plus efficaces sans pour autant être plus douloureuses.

Lorsque vous marchez entre les contractions, la dilatation du col est facilitée et la tête du bébé s’engage plus facilement dans le bassin.

Cette position accélère le travail mais il est difficile de la maintenir lorsque le bébé appuie sur le périnée.

Les positions assises et semi-assises sont d’autres positions verticales utilisant la pesanteur pour faciliter la descente du bébé mais qui demande moins de force qu’être complètement debout.

Position de travail assise ou semi-assise

Asseyez-vous à califourchon sur une chaise et placez un coussin de maternité entre votre ventre et le dossier de la chaise pour protéger votre abdomen. Passez, ensuite, les bras par-dessus le dossier.

Penchez-vous vers l’avant pour libérer le coccyx et le sacrum. Écarter les jambes sur une chaise élargit le pelvis, cette position enlève la pression sur votre dos et offre la possibilité à votre compagnon de vous masser.

Pour la position semi-assise, les lits des hôpitaux dont le haut peut se relever permettent d’adopter facilement cette position.

Toutefois, si le lit n’est pas mobile, vous pouvez mettre des coussins derrière vous pour maintenir cette position ou vous aider du père en vous asseyant entre ses jambes.

Certaines femmes s’agrippent à leurs genoux dans cette position pour donner une meilleure poussée.

Le passage de la position couchée à la position assise permet parfois de gagner en dilatation, la pesanteur optimise l’ouverture du col et aide le bébé à mieux s’engager. Le sacrum et le bassin sont libérés.

Position de travail à quatre pattes

Buste relevé, posez les bras sur un appui (barre du lit par exemple) lors de contractions. Agenouillée, appuyez-vous sur un fauteuil ou les jambes de votre conjoint.

Cette position atténue la douleur car le poids de l’utérus appuie moins sur le sacrum, elle permet un relâchement du bas du dos et est recommandée pour les femmes qui ont mal aux reins.

Cette position offre également la possibilité à votre conjoint de vous masser.

Le ventre est libre, la rotation du bassin est plus facile. Le bébé peut bouger plus aisément ce qui lui permet de trouver la position pour la sortie.

N’hésitez pas à balancer votre bassin de chaque côté, vous aiderez ainsi votre bébé à progresser dans sa descente.

Autres articles à lire

Comment avoir des jumeaux ?

administrateur

Enceinte ventre dur, est-ce normal ?

administrateur

Participerez-vous aux cours des bébés nageurs ?

administrateur

Les positions pendant l’accouchement

administrateur

L’ovulation

administrateur

La ligature des trompes

administrateur