Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Douleurs au pubis enceinte : quand les os du bassin tiraillent !

Pendant la grossesse de nombreuses femmes ressentent des douleurs au niveau de la symphyse pubienne. Chez certaines cela correspondra à de simples petits tiraillements dans le bas du ventre tandis que pour d’autres ces douleurs seront un véritable handicap, provoquant des insomnies, des difficultés à marcher… Aujourd’hui MaliSanté vous propose de revenir sur ces douleurs pubiennes et vous donne quelques conseils pour savoir les maîtriser.

Douleurs au pubis enceinte : d’où viennent-elles ?

Chez les femmes enceintes, les douleurs au pubis, communément appelées « pubalgies » ou encore « diastasis » par les professionnels de santé, sont dues à l’écartement des os du bassin.

Au cours de la grossesse une hormone nommée « relaxine » sera libérée pour permettre d’assouplir les ligaments et ainsi faciliter le passage de bébé lors de l’accouchement.  Cette hormone va donc agir sur les ligaments présents au niveau du bassin pour « ouvrir » en quelque sorte le passage. C’est l’action de cette hormone qui va entrainer un écartement pouvant aller de quelques millimètres à un centimètre ! Cet écartement va alors entraîner des douleurs ligamentaires importantes chez la future maman.

Sachez que ces douleurs peuvent survenir dès le début de la grossesse mais que généralement elles s’accentuent au dernier trimestre avec l’action ajoutée de la progestérone et l’augmentation du poids de bébé

Douleurs au pubis enceinte : comment les soigner ?

Si vous souffrez de douleurs pelviennes, quelques petits conseils pourront vous aider à mieux les supporter :

  • Essayez les médecines douces : homéopathie, acupuncture ou ostéopathie peuvent calmer les douleurs.
  • Utilisez une ceinture de grossesse pour soutenir votre ventre et soulager votre bassin.
  • Réaliser des exercices de bassin (demander conseil à votre sage-femme pour qu’elle vous apprenne les exercices sur le ballon).
  • Privilégiez une préparation à la naissance en piscine, dans l’eau les muscles et les ligaments auront plus de facilité à se détendre.

Si les douleurs irradient à l’intérieur des cuisses ou deviennent vraiment handicapantes au point de vous empêcher de dormir vous pouvez demander à votre sage-femme des antalgique pour calmer les douleurs, tout en sachant que cela ne traitera pas le fond du problème.

Rassurez-vous tout de même, ces douleurs ne sont pas dangereuse ni pour votre grossesse ni pour bébé et elles disparaitront au cours du premier mois suivant la naissance de votre enfant.

Douleurs au pubis enceinte : comment les éviter ?

  • Evitez de porter des objets lourds, ce qui pourrait déclencher des douleurs,
  • Si vous avez déjà été sujette a ce type de douleur au cours d’une précédente grossesse, sachez que vous risquez fort de vous y heurtez à nouveau : vous pouvez demander à votre sage-femme un supplément en vitamine D et en Calcium pour renforcer vos os.
  • Utilisez un coussin de grossesse à caler entre vos jambes et évitez les gestes brusques : prenez le temps de vous lever en vous asseyant au bord du lit.
  • Evitez les stations debout trop longues : le poids de bébé finit par « peser » si vous restez trop longtemps debout et risque de provoquer ce genre de douleurs.

Autres articles à lire

Participerez-vous aux cours des bébés nageurs ?

administrateur

Les indispensables de l’allaitement

administrateur

Nine-et-une-chose

administrateur

Check liste du premier Noel avec bébé !

administrateur

Bébé en siège

administrateur

Enceinte ventre dur, est-ce normal ?

administrateur