Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Accoucher dans l’eau

Vous entamez votre 7ème mois de grossesse et on vous propose des cours de préparation à l’accouchement. Après réflexion vous vous laisser tenter par les cours en piscine… Et si vous optiez aussi pour un accouchement dans l’eau ? MaliSanté revient cette alternative qui séduit de plus en plus de futures mamans !

Pourquoi accoucher dans l’eau ?

Pour la future maman, l’eau va permettre une meilleure gestion des douleurs de contractions. Le pouvoir relaxant de l’eau l’aidera à se détendre et à relâcher ses muscles pour permettre un travail plus harmonieux.

Pour bébé, le passage dans son nouveau monde sera moins brutal. Il quittera le ventre de sa mère dans lequel il aura « nager » pendant neuf mois pour passer dans un milieu liquide et remonter progressivement à la surface. Son arrivée se fera donc toute en douceur…

Accoucher dans l’eau, comment ça se passe ?

Lorsque vous souhaitez accoucher dans l’eau, on vous installe dans une salle « nature » équipée d’une baignoire-jacuzzi, spécialement réservée aux naissances, vidée et nettoyée après chaque accouchement (d’où l’impossibilité d’accoucher en piscine, auquel cas la logistique et les coûts de nettoyages serait trop importants).

Dès le début de votre travail vous pourrez profiter des biens-faits de l’eau en réglant vous-même la quantité d’eau ainsi que les différents jets du jacuzzi. Ensuite, au moment de la naissance on vous laissera dans la baignoire, et l’expulsion se fera sous la surveillance d’une sage-femme ou d’un médecin. Une fois sorti, bébé sera toujours relié à votre placenta grâce au cordon ombilical ce qui lui permettra de maintenir ses apports en oxygène jusqu’au moment où on le sortira de l’eau pour sa première respiration. C’est à ce moment-là que l’on coupera le cordon.

Quelles conditions pour accoucher dans l’eau ?

La principale nécessité pour accoucher dans l’eau est bien évidemment l’équipement de la maternité dans laquelle vous accouchez. Toutes les établissements ne sont pas encore équipée de baignoire d’accouchement, renseignez-vous donc pendant votre grossesse.

Ensuite vous devez avoir suivi des cours de préparation à la naissance en piscine et en règle générale, avoir réalisé un projet de naissance expliquant les motivations de votre choix. C’est donc durant le suivi de votre grossesse que votre accouchement dans l’eau se préparera, en relation avec le personnel de l’équipe soignante.

Enfin, sachez que chaque accouchement est unique et imprévisible. L’accouchement dans l’eau pourra être réalisé si tout se passe normalement mais au moindre souci (souffrance fœtale, stagnation de la dilatation, etc…), l’équipe obstétricale se garde le droit de vous rebasculer dans une salle d’accouchement « standard ».

Autres articles à lire

22 semaines de grossesse, 24 semaines d’aménorrhée

administrateur

A partir de quand bébé bouge-t-il dans le ventre de maman ?

administrateur

Crampes et grossesse

administrateur

Douleurs au pubis enceinte : quand les os du bassin tiraillent !

administrateur

Aménager la chambre de bébé

administrateur

Accoucher à la maison

administrateur