Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Les petits troubles du sommeil des bébés

Le sommeil des bébés préoccupent souvent les parents qui se sentent parfois impuissants faces aux troubles qui surviennent chez leurs enfants. Pourtant chaque stade de développement est rythmé par de petits désagréments qui viennent de temps en temps perturber les nuits de bébé. Adopter le rythme jour/nuit, faires face aux chamboulements du quotidien, vaincre les cauchemars, tout cela n’est pas toujours évident pour nos petits bouts…

Les troubles du sommeil les 6 premiers mois de vie

Les premiers mois qui suivent sa naissance, bébé va beaucoup dormir. Ce sommeil lui est indispensable pour grandir et pour construire son cerveau. Effectivement, c’est pendant ses périodes de sommeil que votre enfant va produire ses hormones de croissance.

Mais si bébé dort beaucoup, il se réveille aussi souvent : en règle général il faut entre 1 et 3 mois à un bébé pour mettre en place des rythmes de sommeils réglés avec alternance du jour et de la nuit. Il a aussi besoin de se nourrir ce qui coupe parfois ses temps de sommeil.

Pendant les 6 premiers, on ne peut donc pas à proprement parler de troubles du sommeil. Chaque enfant est différent et prendra le temps qu’il lui faudra pour se réguler. Certains enfants ne mettront que quelques semaines pour « faire leurs nuits » alors que d’autres auront besoins de plusieurs mois.

Pour aider votre bébé à bien dormir pensez à mettre en place de petits rituels d’endormissement et à bien régler sa journée avec des heures régulières pour le bain ou les repas.

Les troubles du sommeil de 6 à 12 mois

A partir de 6 mois, bébé est tout à fait capable d’adopter un rythme jour/nuit semblable à celui de l’adulte. Son poids lui permets de ne plus réclamer de manger la nuit.

Il est important de régler votre enfant avec des siestes, en général une le matin et une ou deux l’après-midi en fonction des besoins de sommeil de votre enfant. Ces horaires de sieste réguliers l’aideront à trouver son rythme.

Si votre enfant se met à se réveiller la nuit alors qu’il faisait jusqu’à présent bien ses nuits, pensez à ce qu’il s’est produit récemment, si vous l’avez changer de nounou, etc., cela peut expliquer pourquoi bébé se réveille à nouveau.

Si il réclame un biberon pendant la nuit, demandez à votre pédiatre si il mange assez la journée et vérifiez qu’il ne fasse pas trop chaud dans sa chambre, ce qui pourrait lui donner soif.

Enfin n’hésitez pas à le laisser pleurer un peu s’il met du temps à s’endormir. Sachez qu’à cet âge bébé va découvrir de nouvelles capacités psychomotrices comme la marche. Ces découverte vont en quelque sorte l’ « exciter » et peuvent parfois entrainer quelques troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil de 1 à 3 ans

C’est à cet âge que peuvent survenir les premiers vrai troubles du sommeil comme les cauchemars, la peur du noir ou encore les terreurs nocturnes.

Les cauchemars surviendront pendant la phase de sommeil paradoxal ou onirique. Il s’agira en fait d’un « mauvais rêve » que votre enfant pourra s’il parle vous expliquer. Il se souviendra de ce cauchemar et parfois le souvenir de ce mauvais rêve pourra l’angoisser au moment du coucher suivant. Il faudra alors le rassurer et dédramatiser la situation.

Concernant les terreurs nocturnes, elles apparaitront en dehors des phases de sommeil, votre enfant sera donc entre deux phases, entre la veille et le sommeil. Il ne se rendra pas compte de son état et vous ne pourrez pas le calmer. Ceci est assez angoissant pour les parents qui voient leur enfant dans un état de panique incontrôlable. Vous avez deux solutions : essayez de le réveiller ou de le rendormir. L’enfant ne se rappelle pas de ses terreurs nocturnes et oublie qu’il s’est « éveillé » durant son sommeil.

Si votre enfant à peur du noir (en général cette angoisse apparait vers 2ans ½), au moment où son imagination lui fait voir des monstres cachés dans sa chambre, prenez le temps de lui expliquer que tout va bien et qu’il n’a rien à craindre. Instaurer un rituel de coucher qui va l’apaiser et le rassurer et éviter de lui montrer des livres ou des films qui lui feront peurs une fois la nuit venue.

Autres articles à lire

Quelques idées cadeaux pour remercier l’équipe maternité

administrateur

Tous les avantages et les inconvénients d’accoucher en été

administrateur

Fille ou Garçon, les petites astuces de grands-mères pour avoir une fille ou un garçon !!

administrateur

J’ai un utérus contractile, qu’est-ce que cela signifie ?

administrateur

Bien dormir enceinte

administrateur

Quel sport après l’accouchement ?

administrateur