Malisante.net
Image default
Maman et Bébé

Comment repérer son ovulation ?

On nous répète souvent, pour tomber enceinte, il faut un rapport fécondant pendant l’ovulation. Oui mais les cycles d’une femme ne sont pas toujours réguliers et repérer son ovulation peut parfois être compliqué… Quelles sont les méthodes qui permettent de savoir quand on ovule ?

La courbe de température

Pour réaliser sa courbe de température et mettre en évidence sa période d’ovulation, il faut prendre sa température tous les jours. Vous notez les résultats journaliers sur une feuille de manière à obtenir une courbe en reliant les points de température. Lorsque vous observerez votre courbe à postériori, vous pourrez voire un pic de température : ce pic correspond à la fin de l’ovulation. C’est au bout de plusieurs cycles que vous pourrez alors tirer des conclusions et vous servir de vos résultats : si vos pics de température se produisent tout le temps au même moment, vous pourrez fixer précisément votre date d’ovulation. Ainsi vous saurez au cycle suivant quand celle-ci va arriver : quelques jours avant le pic habituel de température. Sachant que la période de fertilité pendant laquelle vous pouvez tomber enceinte se situe quelques jours avant l’ovulation vous pourrez calculer votre période la plus propice pour tomber enceinte.

Pour réaliser une courbe la plus fiable possible, il est nécessaire de commencer vos mesure le premier jour de votre cycle, toujours à la même heure, le matin au réveil de préférence et toujours avec le même thermomètre.

Le test d’ovulation

Les tests d’ovulation mettent en évidence l’hormone LH, responsable de l’ovulation. Ainsi un pic de concentration de cette hormone dans les urines sera repérer par le test. Ce pic se situe 1 à 2 jours avant la fécondation et permettra donc aux femmes désireuses de tomber enceinte d’anticiper leur ovulation.

Ces tests d’ovulation se réalisent de la même manière que les tests de grossesse et peuvent s’acheter sans ordonnance en parapharmacie ou en pharmacie. Ils sont fiables à 95 %. De préférence commencez les tests aux alentours du 11ème jour après le début de votre cycle puis recommencer tous les 2 jours jusqu’à ce qu’il soit positif.

La glaire cervicale

La glaire cervicale est un acteur à part entière de la fertilité. Elle joue des rôles différents en fonction de la période du cycle : elle protège, transport ou encore nourrit les spermatozoïdes. Ainsi sans glaire, pas de fécondation possible : les spermatozoïdes sont incapable de survire sans elle.

Cette glaire cervicale, aux rôles bien distincts selon la période, va aussi avoir une consistance et un aspect qui va évoluer en fonction du cycle de la femme. On peut donc s’apercevoir que pendant la période fertile de la femme, la glaire sera aqueuse, blanchâtre. Pour bien reconnaître la période d’ovulation grâce à la glaire cervicale il faudra l’observer depuis le début du cycle : juste après les règle la glaire sera presque inexistante, puis elle deviendra épaisse et enfin presque liquide : c’est à ce moment que la période sera la plus favorable pour tomber enceinte.

Autres articles à lire

Une question grossesse ?

administrateur

La Jaunisse du nouveau-né

administrateur

Consoler bébé

administrateur

Col mou, qu’est-ce que cela signifie ?

administrateur

Position de travail pour l’accouchement

administrateur

24 semaines de grossesse, 26 semaines d’aménorrhées

administrateur